This website is not affiliated with government entities and is not the official box office. Ticket price exceeds face value. Nuestra web no está afiliada a ninguna entidad gubernamental y no somos la oficina de venta oficial. Los precios exceden el valor nominal.

Intérieur de la Sagrada Família

COVID-19 : Pour garantir votre santé, la Sagrada Família applique toutes les mesures sanitaires établies par le ministère espagnol de la Santé. Cnsultez ici les règles sanitaires pour les visiteurs.

L’un des bâtiments les plus célèbres et les plus emblématiques de Barcelone est la Sagrada Família. L’église est immense et souvent considérée comme une cathédrale, cependant n’ayant pas de cathèdre (siège de l’évêque), elle n’en est officiellement pas une. Le 11 juillet 2010, la Sagrada Família a été consacrée par le pape Benoît XVI et élevée au rang de basilique. C’est sans aucun doute l’un des bâtiments les plus beaux et les plus impressionnants du monde, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Chapelle Saint-Joseph

L’une des merveilles de la Sagrada Família est que tout ce qui la compose et l’entoure a une ou plusieurs significations, ce qui offre une multitude d’interprétations possibles. Les travaux de la Sagrada Família ont commencé le 19 mars 1882, lors des festivités de la Saint-Joseph. La première pierre de l’église fut érigée lors d’une cérémonie spéciale avec tous les honneurs requis et en présence des plus hauts dirigeants civils, politiques, religieux et militaires de l’époque.

Cette date a été spécialement choisie par l’instigateur de l’idée de la Sagrada Família, le philanthrope Josep Maria Bocabella, alors président de l’Association spirituelle des dévots de Saint-Joseph. Bocabella voulait construire une église qui mettrait à l’épreuve les nerfs et le courage d’une société en pleine mutation à la fin du XIXe siècle.

Trois ans se sont écoulés entre ce jour-là et l’inauguration de la chapelle centrale de la crypte. Ce fut la première des trois inaugurations qui auront lieu dans le temple au cours de son histoire, chacune étant pour célébrer l’achèvement d’une section. Les archives de la Sagrada Família conservent une version originale de l’invitation à l’événement illustrée et peinte avec des motifs conçus pour la chapelle par Gaudí lui-même.

Le lien entre la fête de la Saint-Joseph et la Sagrada Família ressort clairement dans les documents traitant de l’avancement des travaux. En effet, le point de référence concernant l’avancement des progrès annuel était fixé au mois de mars. En 2007, à l’occasion du 125e anniversaire de la pose de la première pierre, plusieurs événements ont été organisés pour célébrer cette avancée, notamment une exposition et une messe. Ces dernières années, par exemple lors de la fête de la Saint-Joseph de 2015, la chapelle Saint-Joseph a été réinaugurée après avoir été minutieusement et soigneusement restaurée.

Intérieur de la Sagrada Família

L’intérieur de la Sagrada Família a la forme d’une croix latine et se compose de cinq nefs réparties comme suit :

Les voûtes de la nef centrale atteignent 45 mètres (148 pieds) et les voûtes latérales 30 mètres (98 pieds). Le transept (une transversale typique de l’architecture gothique) comporte trois nefs et les colonnes sont disposées selon une grille de 7,5 mètres (25 pieds). Les colonnes de l’abside (une niche semi-circulaire couverte d’une voûte hémisphérique), qui reposent sur la fondation réalisée par Francisco del Villar, n’adhèrent pas à la grille, ce qui nécessite une section de colonnes pour la transition. Cette grille crée donc un motif en fer à cheval pour la conception des colonnes.

La traversée repose sur les quatre colonnes centrales en porphyre (un type de roche magmatique très utilisé dans la construction en raison de sa durabilité), qui soutiennent un grand hyperboloïde entouré à son tour de deux anneaux de douze hyperboloïdes, se trouvant actuellement en construction. La voûte centrale atteint une hauteur de 60 mètres (200 pieds). D’autre part, les colonnes sont faites de matériaux plus ou moins durs : les plus longues et les plus épaisses sont en porphyre rouge, les piliers de taille moyenne sont en basalte et les plus petits soutiennent le presbytère. En architecture, l’abside est l’arrière du maître-autel d’une église, où se trouve généralement l’autel. Elle peut être semi-circulaire, polygonale ou lobée et est généralement voûtée. Immédiatement après l’achèvement de la crypte, Gaudí a fait construire au-dessus d’elle l’abside, de style gothique, entourée de sept chapelles et de deux escaliers latéraux à gauche et à droite. L’abside a été couronnée, en 1893, par une immense coupole soutenue par des colonnes massives en l’honneur de la Vierge Marie. Elle est surmontée d’une autre voûte hyperboloïde qui s’élève à 75 mètres de haut. L’intention de Gaudí était que, lorsqu’un visiteur entrait dans l’édifie, il puisse directement voir les voûtes de la nef, du transept et de l’abside et par conséquent observer la montée progressive de la voûte.

L'éclairage

La Sagrada Família est l’un des bâtiments les plus impressionnants et les plus emblématiques de l’humanité pour de nombreuses raisons, mais surtout en raison de son architecture. Elle combine en effet des formes du style gothique et Art nouveau curviligne. L’une des caractéristiques remarquables de l’église est ses possibilités d’éclairage, grâce à la grande variété de vitraux qui l’entourent.

Il est courant pour les cathédrales gothiques d’avoir des vitraux dans les sections les plus hautes, où la lumière du soleil arrive sans trop d’obstruction. Dans les parties inférieures, en revanche, le filtre de couleur est moins intense et l’on joue donc avec le contraste des couleurs. Gaudí voulait que la Sagrada Família soit exactement le contraire et a opté pour un contraste maximal. C’est pourquoi les vitraux les plus transparents sont ceux du haut, permettant à la lumière naturelle de pénétrer et d’illuminer les voûtes dorées et les mosaïques qui caractérisent la nef. D’autre part, les textes et les illustrations se trouvent dans la partie inférieure, où les visiteurs peuvent mieux les voir et les lire.

Gaudí a choisi le verre plombé pour la Sagrada Família. Les fenêtres sont divisées par des lignes de plomb qui leur permettent d’être vivantes, de bouger, de se dilater, de se contracter et de choisir la bonne couleur pour chaque pièce.

Le défilé de couleurs que Gaudí a voulu créer peut être admiré particulièrement bien autour du solstice d’hiver, lorsque le soleil se couche plus tôt à l’ouest. Au coucher du soleil, lorsque les rayons lumineux sont presque horizontaux, un phénomène magnifique se produit : les rayons pénètrent dans la nef du Temple presque perpendiculairement aux fenêtres et tout l’intérieur est inondé de la couleur rouge du coucher de soleil.

On peut également observer quelque chose de similaire sur la façade de la Nativité avec les couleurs fraîches du matin (verts et bleus) pendant le solstice d’été en juin et début juillet. C’est un spectacle vraiment impressionnant à tout moment de l’année.